La ouate, une industrie écologique et verte

Ecologie

La composition de la ouate de cellulose IGLOO (avant)

La ouate est un produit écologique composé à près de 90 % de papier recyclé, 4 % de sel de bore et 7 % de perborate de sodium (conservateur alimentaire) pour la rendre ininflammable, répulsive et anti-fongique.

Lorsqu'IGLOO CELLULOSE ® recycle une tonne de journaux pour fabriquer la ouate de cellulose, elle sauve l'équivalent de 19 arbres, 3 m3 cubes de déchets, 4 000 kWh, 29 000 litres d'eau et 30 kg de CO2.

Les résultats d'une étude menée au Canada par la CIMA (Cellulose Insulation Manufacturers Association) démontre qu'isoler une maison de 150 m2 avec de la ouate de cellulose recyclerait l'équivalent de 40 années de papier consommé pour une personne. Si toutes les habitations neuves ou en rénovation étaient isolées avec de la ouate de cellulose, nous économiserions 3,2 millions de tonnes de papier chaque année, soit l'équivalent de 54 arbres/an. Sur 10 ans, c'est la forêt entière qu'on épargnerait !

Enfin devant tous les débats actuels sur le sel de bore qui ne représente que 4% de la ouate de cellulose IGLOO CELLULOSE ®, il faut savoir que la ouate de cellulose est utilisée depuis plus de 50 ans au Canada et que 80 % des isolants sont naturels contre 20 % en laine de verre outre Atlantique. Le Canada et les Etats-Unis imposent même la tête de mort sur les sacs de laines minérales. Le lobbing des produits d'isolation français n'a donc pas fini de trouver des arguments non fondés, le sel de bore étant aussi utilisé pour la fabrication de la laine de verre et de la laine de roche.

Sa fabrication (pendant)

Pour sa fabrication, la ouate de cellulose nécessite une énergie de 0,91 kWh par tonne, soit 12 fois moins d'énergie que les isolants conventionnels (laine de verre et laine de roche par exemple). Fabriquée à partir de papiers journaux recyclés à près de 90 % , la ouate de cellulose IGLOO CELLULOSE ® est la plus écologique du marché avec une consommation totale inférieure de 30% en moyenne à la concurrence.

La ouate, un éco-matériau très performant même après...

Le cycle de vie de la ouate de cellulose correspond à un remarquable cercle vertueux. Issue à l'origine de papiers journaux recyclés, la ouate est ensuite facilement recyclable après usage. Il s'agit d'un isolant 100 % non fossile né sous forme de papier recyclé pour être ensuite réintroduit dans ce même papier après usage. Autant dire que la ouate de cellulose a un excellent éco bilan aujourd'hui et elle est donc considérée comme une "solution verte".

En témoigne l'Agence Qualité Construction (AQC) qui a introduit depuis 2013 sur sa "liste verte" la ouate de cellulose comme étant un isolant écologique, éléments qui ont été intégrés dans l'avis technique du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

 
Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha Générer une autre image